Quand le gazole était moins cher que l’essence… et demain ?

prix gazole vs essence

Depuis plus de 30 ans, le coût du diesel n’a jamais été plus élevé que celui de l’essence. Le diesel a toujours eu la répution d’être moins cher en budget quand le véhicule faisait beaucoup de kilomètres. Mais, depuis quelques mois, la tendance s’est inversée. Quelle en est la raison ?

Gazole Vs Essence : La loi de l’offre et la demande

Comme tout bien ou service, le coût du carburant est évidemment lié à la demande et à l’offre. C’est pourquoi le prix du diesel peut être plus élevé que celui de l’essence lorsque la demande est plus forte. C’est pourquoi vous constatez une augmentation du coût du carburant, d’autant plus évidente que la majorité du carburant utilisé provient de Russie.

Le deuxième exportateur mondial a considérablement ralenti son rythme de croissance, en raison des sanctions imposées depuis le début du conflit en Ukraine. Les importations diminuent, et le coût augmente, ce qui est tout à fait normal.

Quelle est la raison pour laquelle la demande de diesel augmente alors que ce carburant perd du terrain ? Cela pourrait être dû aux énormes besoins des armées russes et ukrainiennes pour alimenter leurs chars ainsi que d’autres équipements. En outre, de nombreux véhicules fonctionnent encore au diesel dans toute l’Europe.

Un quart du diesel utilisé en France provient de Russie

Le parc automobile est fortement concentré sur le diesel alors que la structure des raffineries en France est plus axée sur l’essence.

En France, nous n’avons pas assez de diesel et nous produisons aussi trop d’essence

Le résultat est que nous devons importer du diesel. Il provient un peu des États-Unis mais beaucoup de la Russie. Nous importons environ un quart de nos besoins en diesel de Russie.

Pourquoi l’augmentation des prix à la pompe est-elle si rapide ? Le principal facteur est le coût élevé de Rotterdam au sein des Pays-Bas. Les prix du carburant pour l’Europe du Nord sont déterminés par les cotations de Rotterdam. Ils sont basés sur le coût du baril de pétrole brut, mais aussi sur l’offre et la demande.

En ce moment, il y a une certaine inquiétude quant à la probabilité que les importations russes cessent, et si les Américains couvrent le déficit ou non, etc. Les marchés ne réagissent pas de manière appropriée. Pour l’instant, les exportations de pétrole et de gaz russes continuent d’être acheminées vers l’Europe occidentale.

Une réduction des aides sur le gazole en France

En France, 77 % du gazole est utilisé comme carburant. Cette part a diminué ces derniers temps en raison de l’augmentation des modèles hybrides et à essence. Dans le passé, les modèles diesel étaient soutenus par les constructeurs et le gouvernement. De même, la TICPE (Taxe Interieure de Consommation sur les Produits Energétiques) concernant les carburants a connu plusieurs augmentations, qui sont plus importantes pour le diesel que pour l’essence.

Une seule fois dans l’histoire le diesel a été plus élevé que le sans plomb lors du pic de la crise des Gilets jaunes fin 2018. Au début, le diesel était “seulement” à 1,46 euro/L. Aujourd’hui, dans certaines stations, il est supérieur à 2 EUR/L.

La chute de l’euro imapct le prix du gazole a la pompe

Ensuite, l’euro a baissé par rapport au dollar. Depuis le 20 janvier 2022, le coût du baril de Brent a augmenté d’environ 15 dollars, ce qui, si on le convertit représente 10 centimes de plus pour chaque litre de diesel. En paralèlle,  l’euro s’est affaibli par rapport au dollar, ce qui a engendré une autre augmentation d’environ 5 centimes par litre.

Au total cela représente 15 centimes d’augmentation.

L’essence va elle rester moins chère que le gazole ?

Mais la courbe pourrait s’inversée à l’avenir, il y aura de moins en moins de véhicules diesel en raison des règles relatives aux zones à faible émission. Cela diminuera progressivement, et on finira par arrêter l’utilisation de véhicules polluants.

Récemment, les conducteurs se tournent moins vers les véhicules à moteur diesel. En 2012, 73 % des nouvelles voitures immatriculées étaient des diesels, contre 21 % en 2021 et 17 % en août 2022.

S’il y a moins de demande, les prix du diesel pourraient baisser et rétablir l’ancienne hiérarchie…

   
Reezocar: site de petites annonces automobiles
   

A propos Sandrine Berlainki

Sandrine Berlainki
Je suis Sandrine Berlainki, rédactrice pour carbudget depuis 2018. Titulaire d'une licence en économie, j'accompagne les personnes en difficulté pour mieux gérer leur budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *