Les boîtes noires bientôt obligatoires pour les voitures !

boite noire voiture
 
Les boîtes noires sont bien connues en aéronautique, elles sont très utiles notamment pour comprendre ce qu’il s’est passé en cas de crash aérien. Si on comprend les enjeux d’assurance pour un avion de plusieurs centaines de passagers quand est-il des automobiles ? et est-ce qu’un tel dispositif peu s’imposer dans le futur ?

Pourquoi imposer une boîte noire dans les voitures ?

 
Il est possible que les compagnies d’assurance veuillent imposer l’utilisation de boîtes noires dans les véhicules pour plusieurs raisons. L’une d’entre elles c’est d’avoir accès à des données précises et fiables sur les évènements qui ont eu lieu pendant un accident, ce qui pourrait les aider à mieux évaluer les responsabilités et à déterminer les montants des indemnités à verser.
 
Cela pourrait également leur permettre d’identifier les conducteurs à risque et de réduire les fraudes liées aux réclamations d’assurance, mais dans les faits ils ne pourront certainement pas car les données seront entièremment anonymisées. Enfin, l’utilisation des boîtes noires pourraient contribuer à améliorer la sécurité routière en général.
 

L’enregistreur de données des évènements de la route (EDR : Events data Recorder)

 
Les boîtes noires pour automobile seront bien différentes qu’en aéronautique, elles porteront le nom de EDR. Un enregistreur de données des évènements de la route, ou EDR en anglais, est un appareil qui enregistre les informations sur les évènements qui ont lieu pendant la conduite d’un véhicule. Ces informations peuvent inclure :

  • la vitesse du véhicule
  • les changements de direction
  • les freinages brusques et d’autres données similaires
  • la position et l’inclinaison sur la route
  • l’état des systèmes de sécurité

Les EDR sont utilisés pour aider à analyser les causes d’accidents de voiture et pour améliorer la sécurité routière.
 

A partir de quand les EDR vont ils devenir obligatoires en France ?

 

Les EDR qui sont consdérés comme les boîtes noires automobiles, seront obligatoire sans tous les véhicules neufs à partir de 2024 !

Ces dispositifs sont déja nécessaires pour homologuer les nouvelles voitures depuis juillet 2022 mais pas encore pour l’immatriculation des modèles précédemment homologués.
 

Le dilemme entre sécurité routière et protection des données

 
Les données enregistrées par les EDR seront soumises à une réglementation très stricte en matière de protection des données personnelles. Selon la nouvelle version du projet, il est prévu que les propriétaires des véhicules impliqués dans les accidents ne puissent pas être identifiés. Le lieu, et l’heure à laquelle se produit l’accident ne seront pas divulgués non plus.
 
Il faut savoir que ces données de lieu et d’heure peuvent permettre de déterminer une vitesse et se réveler essentielles pour déterminer le responsable d’un accident et indemniser la victime.
 

Pourra-t-on désactiver la boîte noire ?

 
Non. C’est tout l’enjeu de tels dispositifs, ils doivent être fiables et activés en permanence. L’alinéa b de l’article 6 le précise bien.
 

Est-ce que cela va permettre de baisser les cotisations ?

 
C’est très peu probable, si le dispositif pourrait faire gagner de l’argent aux compagnies d’assurance, il sera difficile de mesurer un impact à court terme. De plus il faut rappeler que les coûts d’assurances ne sont pas uniquement liés aux simples accidents. Il reste tous les autres sinistres pour lesquels la boîte noire n’aura aucun impact.

   
Reezocar: site de petites annonces automobiles
   

A propos Philippe Carissant

Philippe Carissant
J'ai créé carbudget en 2018 pour aider les personnes en difficultés à estimer leur budget automobile gratuitement. Je suis gérant de deux garages en Ille-et-vilaine et éditeur de plusieurs sites consacrés aux voitures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *